Joanna Lorho

N’en parlons pas

2 janvier

Poster un commentaire

En dézoomant un peu, en vieillissant tout ça, j’ai bien vu l’arbre qui cachait la forêt. C’est un progrès. Donc maintenant, je me balade. En forêt. Pour essayer de comprendre.
Ca produit des récits qui mettent en scène des adultes, des thérapeutes, et pour l’instant une petit fille.
J’en fait des fanzines d’une 20aine de page, noir et blanc, imprimés dans les fantastiques ateliers du TONER à Bruxelles, max. 50 ex. 5€ (+frais de port)

Pour les trouver il faut me contacter (joannalorho-at-gmail-dot-com) ou me croiser.

pas encore de commentaire