P A Y N E "Someone is missing"

5 mai

Poster un commentaire

À partir d’aujourd’hui "Someone is missing" est disponible en France et en numérique !
Matamore/ Microcultures/ Differ-Ant/ La centrifugeuse

Les images sont de Camille Cooken

Vous pouvez trouver le disque à nos concerts, là notamment :

Plusieurs titres sont en écoute sur notre soundcloud :

On est , et puis aussi.

On en parle,ici par exemple !

Fantoche

Septembre 2016

Poster un commentaire

Nouvelle collaboration cet été avec l’illustratrice Fanny Dreyer, après le clip "L’amour argent" pour Pony DS en 2014, on a travaillé ensemble sur une petite animation pour Fantoche, le Festival International du film d’animation de Baden qui a lieu début septembre.
C’était aussi l’occasion de composer une petite musique sans passer par le piano et c’était plutôt rigolo.

KIJE à suivre

Août 2015

Poster un commentaire

"Kijé" commence doucement sa petite vie en festival, je vais tâcher de tenir son parcours à jour :

02-06/03/2016 Tricky Women programme "Worlds in between".

27/12/2016 Dans le cadre de sa sélection aux Magritte du cinéma, "Kijé" est programmé pendant le Befilm festival à BOZAR.

25-29/11/2015 - Sommets du Cinéma d’Animation de Montréal (CA)

20-22/11/2015 - GRAFIXX Anvers (BE)

18-22/11/2015 - Festival Séquence court-métrage (Toulouse FR)

19-25/10/2015 - Compétition internationale au 34th Uppsala International short film festival (Sweden)
24-27/09/2015 - Sélection officielle à ANIMASYROS (Greece)

20-28/09/2015 - Sélection officielle au Krok Festival (Russia)

13/09/15 - Projection à Cultures Maison (avec "Blueland") (Bruxelles)

10-13/09/2015 - Panorama au Festival Animanima (Serbia)

09-13/06/15 - Sélection officielle au festival FIKE (Portugal)

08/06/15 - Sélection officielle au festival 20MINMAX (Germany)

29-31/05/15 - Sélection officielle au festival "ANIMASIVO" (Mexicò).

14/05/15 - Studio des Ursulines à Paris soirée spéciale "Prix Format Court".

30/04/15 + 02/05/15 Sélection officielle à Mediawaves (Hongrie)

28/04/15 - Brussels Short Film Festival "Projection du programme LABO"

23/04/15 - Festival BD6Né. Paris

2/04/15 - "Trois jours trop court" Festival de courts métrages d’animation de Castres Compétition officielle.

20/03/15 - Festival international du Film d’Aubagne

16/03/15 Festival Internacional de Cine de Lanzarote (FICL) 2015. Sélection internationale.

18/02/15 - Anima, catégorie "Panorama", avec "Blueland", le clip que j’ai terminé en mars dernier et un paquet d’autres films que j’ai très envie de voir.

18/01/15 - Sélection officielle au Festival Premiers Plans à Angers, il a reçu le prix "Formats Court".

À suivre...

KIJE LIVRET+DVD

Juin 2015

Poster un commentaire

"Kijé" existe en dvd et est maintenant disponible en librairie (et sûrement dans quelques festivals qui le sélectionneront), le film est glissé dans un petit livre d’une 60aine de pages qui retrace la genèse du film avec des images (recherches, storyboard, décors, animations...) et des extraits de mon site sur lequel j’ai tenu pendant plusieurs années une sorte de journal...
"Format Court" l’a même chroniqué ici.

GIF - 157.6 ko







KIJE PREMIERE

Octobre 2014

Poster un commentaire

La première du film s’est fêtée dimanche passé au Nova, il n’y aurait pas eu meilleur endroit pour cela.
La projection était accompagnée d’autres films, des avants-premières aussi, que j’avais choisi : « Pauvres histoires pauvres » de Carl Roosens, « Astres" d’Antonin de Bemels, et « Encore des changements » de Benoît Guillaume et Barbara Maleville (première en Belgique).
La projection était suivie d’un concert de « Forest Bath ». La soirée était du coup tellement intense que je n’y ai pas compris grand chose, si ce n’est qu’il y avait beaucoup de gens, plus que je ne l’aurai imaginé.
Et des têtes amies pour qui cela avait l’air évident d’être là.
Quel plaisir de montrer un travail abouti à ses proches.
Dans une présentation rapide, j’ai dit que sur ces dix dernières années c’était ma vie qui s’était modelée autour de « Kijé » et plus largement ma vie à Bruxelles.
Et bien je le redis parce que finalement j’ai réussi à dire quelque chose qui n’avait pas encore pris forme dans des termes aussi simples.
C’est clairement une page qui vient de se tourner.
Cette manière de célébrer la fin de « Kijé » me procure un profond sentiment d’apaisement. Pourvu que cela soit un peu durable et merci au Nova.
Je me sens bien avec ce projet derrière moi et je lui souhaite une vie honorable, ce serait chouette, même plus que ça, ça me ferait du bien.

Forest Bath est en train de bouger sérieusement, mais je ne sais dans quelle mesure cela va évoluer. On jouera de nouveau ce soir à Silly dans le cadre du "concours circuit", un concours qui pourrait être un beau tremplin, notamment si on passe l’étape de ce soir...
On croise les doigts.

Côté dessin, je suis déjà sur d’autres projets, j’ai du plaisir à avancer - juste dans ma tête pour le moment - sur un projet de bande dessinée qui me suit gentiment depuis deux ans, je crois qu’il attend son tour...
Il va attendre encore un peu parce que je vais d’abord travailler sur un projet jeunesse en collaboration avec Marzena Sowa.

Pour l’instant, je termine un clip en papier découpé avec Fanny Dreyer.
Une transition tout en douceur et très appréciable.

Blueland : le disque

Mars 2014

Poster un commentaire

Voilà, hier dans ma boite aux lettres, le disque enfin !
Toujours pour l’artiste Ladylike Lily, 4 titres à commander sur son site. Ou sinon allez la voir en concert, elle est justement en tournée un peu partout.

ECHOS

Janvier 2014

Poster un commentaire

Aujourd’hui sort "ECHOS" à l’employé du Moi. Un projet où ont été réunies 6 auteures, 3 collaborations ; Joanna Hellgren et Amandä Vähämaki, Julie Delporte et Noémie Marsily, Aisha Franz et moi.
(Plusieurs dédicaces sont organisées à Bruxelles et en France dans les jours qui viennent, + d’info sur le site de l’éditeur : http://employe-du-moi.org/)

J’ai ramené le livre dans ma famille en me demandant si je devais vraiment m’expliquer sur la façon dont j’avais arrangé la réalité pour en faire un récit...
Finalement j’ai déposé le livre sur la table, et on a parlé d’autre chose.
Je n’ai pas vu ma mère s’installer avec mais je l’ai entendu rire doucement, je me suis retournée, elle était émue en tournant les pages et reconnaissait ma grand mère, le chien, la maison, la plage, le chemin, la petit fille, le port... et tout ce que j’ai pu puiser dans mon passé pour raconter cette histoire.
J’avais dit, un jour mamie je ferai un livre avec toi.
J’aurai voulu le faire avec plus de justesse, mais j’y reviendrai sûrement, en tout cas une chose est sûre c’est qu’en faisant un bout de ce livre je l’ai fait revivre un petit peu.