Joanna Lorho

GRIS JAUNE

1er février

Poster un commentaire

Il regardait mes peintures en silence, je voyais bien qu’il cherchait ses mots. Et puis il a pris du recul, toujours avec mes acryliques à la main, et c’est moi qu’il a regardé des pieds à la tête.
Derrière sa moustache à la nicotine il a fini par dire " Oui bah je comprend. La couleur c’est pas ton truc. Regarde comment t’es habillée. "

pas encore de commentaire