Mou mou mou !

Août 2012

Poster un commentaire

Ooooh on dirait le petit chien dans Martine...
Marcel Marlier sort de ce corps !

Je le savais !
Je le savais ! Je le savais !
Je savais qu’elle me guettait la chienne !
Je fais des croquis, on n’y comprend pas grand chose mais c’est vivant, je place les lignes principales, c’est le bordel mais c’est vivant, je passe au final, et là, ça se fige complètement.
Pourquoi ? Parce que à ce moment là, j’arrête de chercher, il ne se passe plus rien, c’est du sous-dessin, voilà ce qu’il se passe.
Je me sens comme un petit enfant apeuré devant son petit papier "spécial".
Et c’est fatal, le chien arrête d’être surpris, la grand mère n’est plus enthousiaste, la petite fille s’éteind...

BON,
C’est pas grave.
Je vais me reprendre.
Je vais trouver.
J’ai le temps.

Mamie un jour je ferai un livre avec toi

Août 2012

Poster un commentaire

"Je plongeais dans l’eau et le rouleau passait par dessus brassant mes 30 kilos, les algues et le sable. Les vagues étaient si violentes parfois, et l’écume tellement dense que lorsqu’ elle se répandait à la surface de l’eau, elle faisait disparaître la lumière autour de moi. Du fond de l’eau, je croyais être sous la coque d’un bâteau. J’avais encore le temps d’imaginer ma grand mère m’ayant vu disparaître dans les rouleaux, clopinant au bord de l’eau les yeux humides prête à me crier dessus...Je refaisais surface penaude et regardais incrédule les alentours déserts et l’écume déchirée. Trop vite une nouvelle vague déferlait avant que je ne puisse reprendre mon souffle.
Au bout d’un moment, lessivée, je finissais par remonter la plage et trouvais ma grand mère et le chien endormis sous le parasol délavé."

Ca fait partie de ces fois où un souvenir jaillit tellement distinctement que je dois l’écrire et gribouiller un truc illisible, "pour plus tard".
Après ça je me suis dit "Mamie un jour je ferai un livre avec toi, ...et tout le reste".

On y est presque.
J’ai fait un premier découpage.
YEEAAAHH !

Je rappelle avec pas mal de bonheur une série de souvenirs pour faire mon découpage : ma grand mère, son chien, la "maison", le jardin, la plage, la pêche, le port, la voiture, la cuisine, et le pyjama en éponge à emmanchure raglan,...
Si je pouvais tout y mettre pour ne plus rien oublier...
En fait ça n’est pas elle, il manque plus de la moitié de ce qu’elle m’inspire...
De toutes façons, dans des planches on a ni les sons, ni les parfums et je ne pourrai jamais non plus décrire le contact avec la peau de ses joues ...
Et puis on se calme, ça restera une fiction quand même.
J’ai dit que je ferai un livre avec elle, pas un livre sur elle.

Welcome to Lebanon

Avril 2012

♥ 1 commentaire

J’ai préparé mes crayons de couleur, quelques crayons 4B, deux carnets, on ne sait jamais, j’essaie de remettre la main sur mon feutre pinceau, je range mon bureau, j’éteint mon ordinateur.

Je pars pour Beirut avec l’employé du Moi.
Samandal est venu en mars 2011 pour visitier la Belgique, cette fois-ci c’est nous qui allons au Liban pour dessiner.

J’en suis encore très imprégnée.
Je n’avais pas très envie de quitter le Liban, les gens de Samandal vont encore me manquer un moment.
Je me suis dit que pour être moins con, decidemment il faudrait voyager encore et encore.
Je me suis dit aussi parfois que j’étais vraiment nulle essayant de dessiner, mais j’ai progressé.
Chaque soir on collaborait à deux pour faire un petit comics de 8 pages.
La cohérence tient au fait qu’on avait tous un personnage récurrent, et on essayait toujours de situer le récit dans un environnement proche de ce qu’on avait vu et dessiné pendant la journée.
À la fin, j’ai même dessiné à la plume. Comme un vrai dessinateur de bedey ! Incroyable. Et ça ma plu.
Stéphane Noël, Sacha Goerg, Max de Radiguès et Noémie Marsily pour "les belges", Omar khouri, Joseph Kai, Fdz, Ghadi Ghosn et Jana Traboulsi pour "les libanais".
Merci EDM, merci Samandal.





Appendix

Octobre 2010

Poster un commentaire

Quelques jours à Paris pour fêter les 10 ans de l’Employé du Moi.
Ca c’est Appendix et la liste des auteurs qui s’y trouvent.
...Oui j’ai fait un peu de couleur...

Sinon, ce soir je parle pour la seconde fois au micro de radio campus pour l’emission RADIO GRANDPAPIER, on finirait par croire que je suis tout le temps fourrée avec les mêmes...

24h de la bande dessinée

Mai 2010

Poster un commentaire

Tout les ans depuis juin 2008, je me demande si c’est bien raisonnable, 24 pages en 24h ...
La prochaine tentative sera bien différente si tout se passe comme prévu...
RDV en mai 2011.
Toutes les tentatives en entier ici.

El Paseo

Mars 2009

Poster un commentaire

Au départ je voulais vraiment développer ce projet, détourner le texte et les images d’une vieille édition sur la corrida et faire un livre avec, mais j’ai fait ce premier essai et je n’ai jamais souhaité aller plus loin.
Pour lire le récit en entier c’est par ici

Eleni

Juin 2008

Poster un commentaire

Premier récit noir et blanc muet, 30 pages, édité à l’Employé du moi dans le collectif "Crrisp !". Juin 2008.
A lire en entier sur Grandpapier.

Le projet est très intimement lié à la découverte d’un album que j’ai beaucoup écouté en dessinant.
J’écoutais "Hey son" quand l’idée de ce récit m’est venue. Je crois sincèrement que sans ce disque je n’aurai jamais fait ce travail...
Nancy Elisabeth "Battle & Victory". ( Leaf Records ).

Disclamer